Comment procéder à la résiliation de votre contrat d’assurance en cours d’année ? Un guide complet

Il peut arriver que vous ayez besoin de résilier votre contrat d’assurance en cours d’année, pour diverses raisons. Que ce soit parce que vous avez trouvé une meilleure offre ailleurs, parce que vos besoins ont changé ou simplement parce que vous n’êtes pas satisfait de votre assureur actuel, la résiliation de votre contrat d’assurance est une démarche qui peut sembler complexe. Cet article se propose de vous guider pas à pas dans cette démarche.

Les conditions de résiliation d’un contrat d’assurance

En règle générale, un contrat d’assurance est conclu pour une durée d’un an et se renouvelle automatiquement à chaque date anniversaire. Cependant, la loi Hamon, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, a permis de faciliter la résiliation des contrats d’assurance. Désormais, après un an de contrat, vous pouvez résilier votre assurance à tout moment, sans avoir à justifier votre décision.

Cependant, certains contrats nécessitent un préavis de résiliation. C’est le cas par exemple des contrats d’assurance habitation et automobile, pour lesquels un préavis de deux mois est généralement requis.

La procédure à suivre pour résilier son contrat

Pour mettre fin à votre contrat d’assurance, vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur. Ce courrier doit préciser vos coordonnées (nom, prénom, adresse), le numéro du contrat concerné et la date à laquelle vous souhaitez que la résiliation prenne effet.

Même si la loi Hamon a facilité les choses, il est toujours plus prudent de faire appel à un avocat pour s’assurer que toutes les formalités sont respectées. Dans certains cas, l’assureur peut refuser la demande de résiliation si elle n’est pas formulée correctement ou si tous les documents nécessaires ne sont pas fournis.

A découvrir aussi  Diffamation : Comment se protéger et agir en cas d'atteinte à sa réputation ?

L’importance du suivi après résiliation

Une fois que vous avez envoyé votre lettre recommandée avec accusé de réception et que votre assureur a accepté votre demande de résiliation, il faut veiller à ce que l’ensemble des prélèvements soient bien stoppés. En effet, il arrive parfois qu’un assureur continue à prélever le montant des cotisations après la date effective de la résiliation.

Si tel était le cas, il faut contacter immédiatement l’assureur pour lui rappeler que le contrat a été résilié et demander le remboursement des sommes indûment prélevées. Si l’assureur refuse ou fait traîner en longueur cette procédure, il est conseillé de faire appel à un avocat spécialisé dans le droit des assurances.

Conclusion

En somme, la procédure pour résilier un contrat d’assurance en cours d’année n’est pas insurmontable mais elle requiert une certaine vigilance et le respect strict des règles en vigueur. Il est important également de noter qu’en cas de litige avec l’assureur pendant ou après ce processus , il est souvent utile voire nécessaire d’avoir recours aux services juridiques professionnels afin d’éviter tout désagrément futur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*