Comment et pourquoi engager un avocat ?

De nombreuses personnes font appel à un avocat pour différentes raisons. La rédaction d’un testament, la donation d’un bien, la vente ou l’achat d’un bien immobilier, ou le dépôt d’une demande de divorce.

Comment faire pour engager un avocat et que faire par la suite ?

Avant de vous lancer à la recherche d’un avocat, vous devez au préalable déterminer la raison pour laquelle vous en avez besoin. Si vous engagez un avocat pour la rédaction d’un testament, d’une procuration ou alors pour une modification de nom, la procédure est assez pratique. La présence d’un avocat peut s’avérer réellement nécessaire et voire obligatoire dans certains cas. Dans le cadre d’une procédure de divorce par exemple, vous aurez besoin de l’intervention d’un spécialiste du droit de divorce ou un avocat en droit de la famille.

Contacter un avocat pour les petites affaires

Recherchez une liste de cabinets d’avocats et d’avocats exerçant près de chez vous. Vous pouvez procéder par la méthode du bouche-à-oreille ou en ligne. Une fois que vous choisissez un avocat, contactez-le et prenez rendez-vous pour une consultation. Il peut selon son emploi du temps, vous recevoir dans son cabinet ou par téléphone. Notez que la consultation téléphonique est gratuite et non obligatoire, l’avocat vous informe des faits et de la procédure selon votre affaire.

Si vous décidez de poursuivre la collaboration avec l’avocat choisi, vous pouvez le rencontrer l’avocat à son bureau. L’avocat rédige ensuite le testament, la procuration, le contrat de mariage, l’acte de vote. Une fois que vous lui fournissez vos données personnelles, il s’occupe de toute la procédure à votre place.

A découvrir aussi  Le choix crucial entre cabinet juridique et avocat individuel

Pour les affaires complexes

Pour la gestion des procédures contentieuses, les procédures matrimoniales, la vente ou l’achat des biens immobiliers, cela implique plus de temps et de dépenses. L’avocat peut avoir besoin de plusieurs séances de travail pour comprendre vos besoins et vos attentes. Notez que l’avocat vous donne des conseils et vous propose les actions à mener pour avoir gain de cause. Vous êtes le seul à décider du plan d’action qui doit être mis en place pour la gestion de votre dossier. Pour les situations les plus complexes, vous devez procéder de la manière :

  • Une fois que vous choisissez l’avocat, et que vous vous entretenez, avec lui, il vous conseille sur les démarches à suivre pour un recours.
  • Ensemble, vous décidez du déroulement de l’action et l’avocat s’occupe de la procédure.
  • En fonction de votre situation, l’avocat est appelé à rédiger et envoyer une lettre de demande pour informer la partie adverse de vos demandes par écrit. Si elle refuse, un conflit, une médiation ou un arbitrage seront nécessaires.
  • Si un passage devant le juge est prévu, l’avocat vous en tiendra informé lorsque vous devez vous présenter, à quoi vous devez vous attendre et comment agir face au juge.
  • Après le procès, si le jugement est en votre faveur, l’affaire est conclue. Dans le cas contraire, vous pouvez faire appel à cette décision.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*