Comment fait-on pour choisir un notaire pour une transaction immobilière ?

Pour acquérir un bien immobilier, chacun est libre de choisir le meilleur notaire possible selon ses standards. Afin de sélectionner cet officier public de façon convenable, plusieurs solutions pratiques s’offrent à tous. Qui est le plus habileté à choisir un notaire dans une acquisition immobilière ? Quels sont les moyens par lesquels on choisit cet officier public ? Ce guide vous en dit plus.

Le choix du notaire : comment le faire ?

Faire le choix d’un notaire n’est entravé d’aucune règle à laquelle il faut se plier. Trois options crédibles sont à utiliser pour en trouver un. Il s’agit :

  • Du bouche-à-oreille ;
  • Les agences immobilières ;
  • Le ou les notaire(s) proche(s) de chez vous ;
  • L’annuaire des offices notariaux.

Le bouche-à-oreille reste et demeure un bon moyen d’orientation pour une personne voulant collaborer pour une première fois avec un notaire. En matière de transaction immobilière, les agences immobilières ont l’habitude de faire recours à certains notaires.

Ces agences immobilières sont donc capables de vous recommander les notaires avec lesquels elles collaborent. Cette recommandation est assez fiable, car les agents immobiliers travaillent habituellement avec des notaires compétents et fiables. Un autre choix judicieux de notaire consiste à en rechercher un qui soit géographiquement proche de chez soi.

Dans la résolution de l’affaire pour laquelle vous avez besoin d’un notaire, vous serez forcément amené à faire plusieurs visites à l’office notarial. Les notaires disposent également d’un annuaire qui répertorie l’ensemble des offices notariaux du  territoire. En le consultant, vous en sortirez avec un tout plein d’informations utiles.

A découvrir aussi  La déchéance de l'autorité parentale : un processus complexe et encadré

Qui est habileté entre l’acheteur ou le vendeur à choisir un notaire ?

La compétence des notaires est nationale, et permet à l’acheteur ou le vendeur d’en choisir un librement. Ce choix n’est pas forcément dicté par l’adresse de l’étude de ce dernier. Qui est donc plus à même de choisir le notaire à utiliser dans une transaction immobilière ? On rencontre plus souvent des cas où l’acquéreur d’un bien immobilier est celui qui choisit le notaire.

Le choix de l’acheteur est certes prioritaire, mais n’exclut pas la possibilité pour un vendeur, de sélectionner le notaire qu’il souhaite. Il n’est pas rare de voir deux notaires différents intervenir dans le cadre d’une seule et même affaire. Ces deux notaires sont respectivement ceux du vendeur ainsi que celui de l’acheteur. Ils travaillent conjointement pour réaliser la signature définitive de l’acte de vente.

Dans le cas particulier où chacune des deux parties prend un notaire, les frais du notaire ne sont pas multipliés par deux. Ces frais font l’objet d’une simple répartition entre les deux officiers publics. Ces deux précautions valent finalement mieux qu’une seule.

En définitive, le bouche-à-oreille, les agences immobilières ou l’annuaire des officiers publics sont autant de moyens de prendre un notaire. Il peut arriver pour le compte d’une transaction immobilière que l’acheteur choisisse le notaire. Le vendeur et l’acheteur peuvent contacter chacun un notaire pour le compte de la même affaire à régler.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*