Guide complet des ressources juridiques pour les startups

Les entreprises en démarrage sont souvent de petite taille, avec des ressources limitées. Lorsque vous débutez, il est difficile de savoir vers qui se tourner pour obtenir des conseils juridiques. Les fondateurs de startups ont besoin d’un système de soutien pour les aider à s’orienter dans les questions juridiques et réglementaires auxquelles ils sont confrontés.  Ce guide vous montrera les ressources juridiques nécessaires qui peuvent aider votre startup à réussir.

Qu’est-ce qu’une startup ?

Une startup est une entreprise commerciale nouvellement créée qui n’a pas encore atteint sa maturité. C’est une entreprise qui en est aux premières étapes du développement d’un produit ou d’un service et qui ne dispose peut-être pas de suffisamment de fonds pour se maintenir.

Pourquoi les startups ont-elles besoin d’une aide juridique ?

Les startups sont confrontées à des défis uniques qui nécessitent des connaissances et une expérience spécialisées. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de naviguer dans des questions juridiques complexes comme les contrats, la protection de la propriété intellectuelle, la conformité réglementaire et d’autres domaines du droit qui affectent la croissance ou la survie de leur entreprise.

Que dois-je faire si mon entreprise est constituée en société ?

Dans la plupart des cas, votre société sera régie par le droit de l’État et soumise à la réglementation de l’État. Vous devriez également envisager d’engager un avocat spécialisé dans le droit des sociétés afin qu’il puisse vous aider à assurer le respect de toutes les règles et réglementations applicables et vous conseiller sur d’autres questions telles que la planification fiscale, les fusions et acquisitions (F&A), les conflits entre actionnaires, etc.

A découvrir aussi  Création d'une SARL : Guide Étape par Étape pour les Entrepreneurs

Vous aurez besoin de quelqu’un qui connaisse le droit des affaires et les impôts, ne serait-ce que parce qu’ils font partie de la gestion de toute entreprise. Mais un conseiller juridique, ce n’est pas seulement quelqu’un qui peut vous aider à rédiger des contrats et à régler d’autres questions qui surgissent dans le cadre de vos activités quotidiennes. Les avocats doivent également être impliqués dans le choix du nom de votre entreprise (il doit être unique), dans les formalités administratives auprès d’agences fédérales telles que la Securities & Exchange Commission (SEC) et dans la vérification que tout, des baux aux licences de logiciels, est conforme aux lois fédérales régissant la manière dont les entreprises doivent fonctionner afin d’assurer leur survie.

Services bancaires et financiers

De nombreuses banques sont réticentes à fournir des services bancaires aux startups, car elles sont considérées comme trop risquées. Vous aurez peut-être besoin d’un avocat ou d’un comptable pour ouvrir un compte pour votre entreprise ou obtenir d’autres services financiers tels que des prêts ou des lignes de crédit.

Droit du travail

Chaque employé a des droits en vertu de la loi fédérale (et souvent de la loi de l’État) en ce qui concerne les salaires, les avantages et les règles de sécurité sur le lieu de travail. Un avocat peut veiller à ce que ces droits soient protégés en rédigeant des contrats et des politiques d’emploi dès le début de l’embauche et en fournissant des conseils lorsque des problèmes surviennent par la suite.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*