Quel type de cadre juridique devriez-vous choisir pour votre entreprise ?

La structure juridique de votre entreprise déterminera la manière dont elle est imposée, sa capacité à mobiliser des capitaux et si elle peut être poursuivie en justice. Le choix de la bonne structure pour votre entreprise est important. Il peut vous aider à conserver le capital, à réduire les impôts et à faire prendre un bon départ à votre entreprise. Cependant, ce n’est pas toujours une décision évidente  à prendre. Cet article est  un guide pour vous orienter dans le choix d’un cadre juridique.

Structures commerciales les plus courantes

Voici décrites ici quelques structures commerciales plus courantes.

L’entreprise individuelle

La façon la plus simple de créer une entreprise est l’entreprise individuelle. Cette structure permet à une seule personne de gérer une entreprise sans avoir à constituer une entité ou à payer des frais administratifs supplémentaires. Mais, en tant qu’individu, vous serez personnellement responsable de toutes les dettes contractées par l’entreprise, y compris les taxes ou pénalités impayées par l’entreprise. Il est donc important de maîtriser la tenue des livres, la comptabilité et les autres tâches associées à la gestion de votre propre entreprise. Vous pouvez également avoir moins de flexibilité que dans d’autres structures d’entreprise lorsqu’il s’agit de lever des capitaux ou de vendre la propriété de l’entreprise à l’avenir.

Partenariat

Une société de personnes est une entreprise non constituée en société, détenue par deux personnes ou plus qui partagent les bénéfices et les pertes. Les partenariats nécessitent généralement des accords formels qui précisent comment les profits et les pertes seront partagés, comment les décisions seront prises et comment les partenaires résoudront les conflits entre eux ou avec des personnes extérieures telles que les créanciers ou les clients. Les contrats de partenariat varient considérablement en fonction du type de partenariat concerné. Si un partenariat compte trois partenaires ou plus, il doit s’enregistrer auprès du gouvernement de l’État dans lequel il opère en déposant des articles d’organisation auprès du bureau du secrétaire d’État. Une fois enregistré, un partenariat doit déposer un rapport annuel chaque année pendant ses cinq premières années d’activité.

A découvrir aussi  Reprise d'une entreprise : les étapes clés pour un succès garanti

Quels sont les cadres qui s’occupent du droit des sociétés?

Les juristes d’entreprise sont les principales personnes qui s’occupent du droit des sociétés. Ils aident les entreprises à s’organiser, participent à la création de contrats entre différentes sociétés et les conseillent sur des questions juridiques.

Il existe également d’autres types de droits qui concernent les entreprises, comme le droit du travail et le droit de la propriété intellectuelle. Ces domaines concernent l’emploi et les droits de propriété au sein d’une entreprise.

Le domaine juridique est divisé en de nombreux types de spécialisations différentes. Le droit des sociétés est l’un des domaines d’expertise les plus courants pour un avocat. Les avocats qui travaillent dans ce domaine s’occupent généralement d’un large éventail de questions juridiques qui touchent les entreprises et leurs propriétaires ou dirigeants.

Les avocats en droit des sociétés peuvent également se spécialiser davantage en travaillant sur des domaines spécifiques du droit des sociétés, tels que les fusions et acquisitions ou la restructuration des entreprises. Ils peuvent également avoir de l’expérience dans des industries ou des secteurs d’activité spécifiques, comme la technologie ou les soins de santé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*