Pourquoi faire appel au notaire pour un achat immobilier ?

En droit des biens, l’on distingue principalement deux catégories de biens : les biens meubles et les biens immeubles. Pour les opérations concernant ces derniers, l’intervention d’un notaire peut s’avérer nécessaire, en occurrence dans le cas d’un achat immobilier. Alors, vous vous demandez sûrement les raisons pour lesquelles il faille recourir au notaire. Découvrez-les dans ce contenu.

Le notaire : quel rôle joue-t-il ?

Le notaire intervient dans plusieurs secteurs juridiques à cause de son expertise en la matière. Parmi ces secteurs figure en bonne place le secteur immobilier. C’est un métier qui nécessite un certain nombre de qualifications pour que l’on puisse l’exercer. Le notaire a pour obligation de prêter serment avant de commencer par exercer cette profession. Il intervient obligatoirement dans toutes les transactions ou opérations immobilières. Son concours permet d’authentifier tout contrat et tout acte de vente ou d’achat immobilier.

Sans son intervention, un tel acte reste invalide aux yeux de la loi. Vous ne pouvez donc pas vous en prévaloir. Aucune de ces transactions ne peut être valide si le notaire n’y a pas apposé sa signature. Lors d’une transaction immobilière, le(s) notaire(s) impliqué(s) est appelé à donner de conseil aux différentes parties au contrat.

Le recours au notaire pour un investissement immobilier en toute fiabilité

Le notaire a pour devoir de s’assurer que tous les documents présentés pour effectuer les transactions immobilières sont légaux. C’est le moyen sine qua non pour garantir la sécurité de votre investissement immobilier. En tant que fin connaisseur du domaine immobilier de la zone dans laquelle vous voulez acheter un bien immobilier, il pourra vous accompagner efficacement. En cas de crédit immobilier, le notaire se chargera de sécuriser votre versement.

A découvrir aussi  Déshériter son conjoint : les clés pour comprendre et agir en toute légalité

De toute façon, c’est à lui que revient la tâche de valider l’achat de l’immobilier. C’est le notaire qui a en charge la publication de l’acte de vente. Bref, si vous voulez réaliser un achat immobilier de façon légale et sans être victime de stellionat, vous n’avez qu’à faire appel au notaire. Il est préférable que le notaire soit celui du lieu où se situe l’immobilier. Mais, qui doit se charger de payer le notaire ?

L’obligation de l’acheteur à l’endroit du notaire

L’acheteur a en effet le devoir de payer le notaire. Ce n’est donc qu’à lui que revient cette tâche. Cependant, il y a des cas où le paiement des frais notariaux revient au vendeur. Il s’agit souvent des cas où l’acheteur et le vendeur ont convenu sur un tel accord. L’acquéreur est celui qui doit payer le notaire parce que cela constitue les frais d’acquisition du bien immobilier. Le montant à verser au notaire varie en fonction de la qualité du bien immobilier.

S’il s’agit d’un bien immobilier tout neuf, le montant va de 2 à 3%. Par contre, quand le bien immobilier est vieux, le pourcentage est compris entre 7 et 8%. Pour ce faire, un calcul minutieux est effectué. Par ailleurs, il est recommandé, quand il s’agit d’un investissement par crédit immobilier, d’intégrer les frais à payer au notaire dans le crédit.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*