Comment choisir son avocat pour un divorce ?

Que ce soit pour la procédure de divorce contentieuse ou par consentement mutuel, la présence d’un avocat est nécessaire. Grâce à ses conseils, vous profitez d’un accompagnement et des conseils d’un professionnel. Le divorce est une étape difficile pour les conjoints surtout s’il est conflictuel.

Les compétences de l’avocat

Il est nécessaire de distinguer les avocats généralistes et spécialisés. Ces deux professionnels ont acquis les compétences nécessaires pour exercer leur métier. Mais dans le cadre d’un divorce, seul un avocat spécialisé en droit du divorce, est capable de vous aider tout au long de la procédure. Il vous donne des conseils sur la façon d’anticiper les conflits liés à la procédure de divorce, aux exigences de l’autre partie. Peu importe le degré de la complexité du divorce, vous devez faire appel à un avocat.

Les qualités de l’avocat

Le partage des biens, la pension alimentaire et la résidence des enfants, tous ces points font l’objet d’une négociation au moment d’un divorce. Pour qu’une des parties ne soit pas lésée, la présence d’un avocat est nécessaire. Ce dernier doit être à l’écoute de ses clients. De façon pratique, un avocat possède les qualités nécessaires pour vous donner des conseils et répondre à vos questions.

Un avocat doit également vous montrer qu’il est intègre en mettant à votre disposition ses services lorsque vous avez besoin de lui. Dès l’instant où vous signez un contrat avec votre avocat, vous êtes libre de choisir le déroulement de son intervention (disponibilité, tarif, communication). Concernant la disponibilité, l’avocat doit être joignable par téléphone. S’il ne vous répond pas lorsque vous avez besoin de lui, ou ne vous rappelle pas dans les 48 heures, pensez à faire appel à un autre avocat.

A découvrir aussi  Le droit des victimes : un panorama complet pour mieux comprendre et agir

Un avocat digne de ce nom doit être capable de vous expliquer les enjeux du divorce, et si vous ne comprenez pas, la communication risque de ne pas passer. Consulter un avocat qui vous informe de l’avancée de la procédure de divorce.

Les honoraires

Retenez que tous les avocats sont des professionnels libéraux. Cela signifie qu’ils sont libres d’établir leurs honoraires en fonction de leur gré. Les frais des services de l’avocat sont présentés hors taxes vous devrez donc y ajouter la TVA. Différents facteurs déterminent les honoraires d’avocat, dont la complexité du dossier et le temps passé sur votre affaire. Dans le cadre d’un divorce à l’amiable, les avocats proposent un forfait. Notez que cette liberté n’est pas totalement absolue. L’avocat est soumis à une obligation légale qui consiste à proposer une convention d’honoraires à ses clients dès la première consultation. L’accord doit mentionner le montant et le mode de fixation des honoraires en cas de situation imprévu.

Sachez que vous êtes libre de changer d’avocat pendant la procédure, et ce, à n’importe quel moment. Il s’agit de la meilleure décision à prendre lorsqu’un avocat ne vous satisfait pas. Notons que ce changement implique un coût non négligeable. Vous devez payer les honoraires de votre ancien avocat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*