Achat immobilier : Pourquoi avoir son propre notaire ?

Lors d’un achat immobilier, c’est le notaire du vendeur qui s’occupe de tout et réalise les démarches permettant la formalisation d’une transaction immobilière. L’acquéreur peut faire appel à son propre notaire afin de profiter d’un accompagnement et une expertise juridique. C’est l’une des meilleures solutions pour garantir la protection de l’acheteur.

Quels sont les frais de notaire pour l’achat d’un bien immobilier ?

Les frais du notaire varient en fonction du montant de l’achat, de l’emplacement du bien ou encore des honoraires du notaire. On estime que les frais d’un notaire varient entre 2 à 3 % de la valeur globale du bien neuf et pour un bien ancien, les frais représentent 7 à 8 %.

Faire appel à son propre notaire pour des questions de sécurité

Le fait d’avoir son propre notaire lorsqu’un on est acheteur d’un bien immobilier, apporte une certaine sécurité lors de la transaction. Il est vrai que ce n’est pas une situation courante, car c’est généralement le notaire du vendeur qui s’occupe de gérer l’ensemble des formalités. Il est recommandé d’engager son propre notaire lorsqu’on est acheteur. Simplement pour vous accompagner dans le processus de la vente. Il faut attendre environ trois mois avant la signature du compromis de vente et la conclusion définitive. Au cours de cette période des questions peuvent survenir de la part des deux parties. Pour assurer la protection de l’acheteur, un deuxième notaire sera utile pour :

  • Apporter des réponses aux questions de l’acheteur,
  • S’assurer de la conformité de l’acte authentique de vente,
  • Vérifier les conditions prévues au contrat et leurs impacts sur le crédit,
  • Apporter un accompagnement juridique à l’acheteur jusqu’à la signature définitive.
A découvrir aussi  Comment demander des renseignements à un notaire ?

Faire appel à son propre notaire : une solution pour une meilleure protection

L’achat d’un bien immobilier suscite de nombreuses interrogations. Si de manière générale c’est le notaire du vendeur qui s’occupe de toute la procédure de vente, l’acquéreur peut contacter son propre notaire. Ce professionnel a pour mission principale d’apporter une aide juridique et un accompagnement personnalisé lors des différentes étapes liées à l’acquisition d’un bien. Une manière pour ce dernier de protéger l’acheteur et de garantir que la transaction se déroule dans de bonnes conditions.

Le notaire de l’acquéreur peut apporter des réponses aux questions que se pose ce dernier lors de l’achat d’un bien immobilier. Le notaire de l’acheteur peut intervenir lors de la rédaction du contrat de vente, même si cette charge revient au notaire du vendeur. Ce dernier se charge de vérifier le contrat, surtout l’origine de la propriété, les diagnostics techniques, les conditions suspensives et la contestation des diagnostics techniques.

Comment se déroule un achat immobilier

Le montant des frais de notaire reste inchangé malgré la présence de deux notaires. Ces deux officiers publics se partagent les émoluments selon les tâches qu’ils réalisent. Notez que cette répartition est strictement réglementée et ils ne peuvent pas agir comme ils le veulent. L’embauche d’un autre notaire implique des frais supplémentaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*