Les différences entre un avocat généraliste et un avocat spécialiste

Tout avocat est capable de plaider devant un tribunal, de donner des conseils et d’intervenir en tant que médiateur dans une affaire. On se demande bien pourquoi différencier l’avocat généraliste et l’avocat spécialiste.

Définitions

Toute personne qui souhaite devenir avocat spécialiste débute en tant que généraliste et doit posséder les mêmes connaissances. Les avocats disposent d’un Mater 1 et ils ont suivi la même formation pour exercer leur métier. L’avocat généraliste a doté plusieurs compétences. Ce dernier est à même de traiter les sujets qui lui sont soumis par ses clients. Quant à l’avocat spécialiste, il se focalise sur une ou plusieurs disciplines spécifiques. Avant de pouvoir se spécialiser dans un domaine spécifique, l’avocat doit exercer son métier pendant une durée de 4 ans. Le certificat de spécialisation est délivré uniquement s’il réussit le test de contrôle de connaissance.

Les différents champs d’application

L’avocat généraliste est capable de diversifier ses services et de répondre aux besoins variés de ses clients. Il doit maîtriser toutes les matières juridiques, car son domaine d’intervention lui permet d’apporter son aide aux particuliers, aux entreprises, aux institutions publiques et divers organismes. L’avocat peut être amené à plaider devant les juridictions civiles et pénales ou assister les professionnels dans la création de leur entreprise. Ce spécialiste est capable de jouer le rôle de conseiller juridique auprès des organisations privées ou publiques, de les orienter dans la mise en place de leurs actions.

Il faut admettre que le droit est domaine assez vaste qui impose un principe, mais prévoit une ou plusieurs exceptions. Au vu de sa complexité, il est nécessaire de mener une étude approfondie pour comprendre cette notion. Raison pour laquelle, l’avocat spécialiste est à même de vous apporter des réponses avec plus de certitude.

A découvrir aussi  Le choix crucial entre cabinet juridique et avocat individuel

Le caractère progressif du droit le complique davantage. Notons que l’avocat spécialiste dispose de plus de temps pour mettre ses connaissances à jour. Il peut se focaliser sur une clientèle spécifique. Il s’agit là d’une qualité cruciale pour prétendre au métier d’avocat.

Les points à considérer

L’avocat ne peut se spécialiser dans plus de deux disciplines. Il doit choisir parmi 15 mentions de spécialisation disponibles, dont le droit public, le droit fiscal, le droit immobilier, le droit rural, le droit de l’environnement, le droit des personnes pour ne citer que ceux-là. Qu’il soit généraliste ou spécialiste, il a l’obligation de se conformer aux règles de déontologie qui régissent ce métier. Il est nécessaire de faire la différence entre un avocat généraliste et un avocat spécialisé. L’avocat spécialisé ne fait l’objet d’aucune réglementation légale. Ce sont ses connaissances et son expérience qui le guident vers une ou plusieurs matières.

Si vous avez en projet de devenir avocat, il convient de prendre plus d’informations sur le sujet. Le métier d’avocat est noble, car vous défendez des personnes vulnérables, abusés, des victimes et même des entreprises qui se retrouvent face à différents litiges. Les formations pour devenir avocat généraliste ou spécialiste sont les mêmes jusqu’à un certain seul.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*